Premiers jours dans le Massachussets

Vitrine à Salem

J’ai la très grande chance d’avoir des amis de longue date de ma famille à côté de Boston. Mon voyage a donc débuté avec pour destination une petite ville des environs de Boston. Après une arrivée avec plus de 2 heures de retard et un long passage à la police des frontières, j’ai retrouvé cette si gentille famille. Une énorme nuit de 12 heures plus tard (décalage horaire oblige), les vacances commençaient vraiment !

Drapeau américain New Liberty Street

Un dimanche en famille

Pour ma première journée, j’ai beaucoup discuté avec cette famille. Nous avons parlé de mon travail, de ce blog, de cuisine, de politique, de la crise, du coût de la vie, de ma famille. C’étaient des discussions très intéressantes parce que la perception de certains évènements, en France est totalement différente ici. Notamment par rapport à l’affaire DSK…

Puis pour la fin d’après-midi, quelques membres de la famille et amis se sont réunis autour de la télévision pour voir le match des Patriots, avec Tom Brady (le seul joueur que je connaissais !). J’avais déjà vu un match de football américain quand je vivais à Montréal, mais sans vraiment comprendre les règles. Un des amis m’a tout expliqué très simplement et j’ai fini par comprendre. Le match était intense, surtout sur la fin car les Patriots ont réussi aux toutes dernières minutes à rétablir le score avec un très beau touchdown. Oui, je commence à maîtriser le vocabulaire du sport en question…  😉

On a mangé tous ensemble, en discutant. C’était très sympa surtout que le hasard a voulu qu’une amie de la famille soit là, amie que j’avais vu pour la seule et unique fois lors de ma première visite, il y a 17 ans ! Elle se rappelait bien de ma famille et m’a trouvée énormément… grandie !

Un peu de cuisine et de shopping

Après avoir parlé de cuisine de et ce blog la veille, certains membres de la famille ont voulu me voir à l’oeuvre. Pour ce deuxième jour, j’ai eu la bonne (ou mauvaise) idée de proposer de faire des macarons. Sauf que je suis partie d’une recette française en grammes, que l’unité de mesure ici est le oz et que j’ai complètement merdé dans les conversions. Du coup, mes macarons ressemblent plus à des whoopies (mais sont très bons quand même).

Entre deux séances de cuisine, nous sommes allés nous promener dans un immense mall, ces grands centres commerciaux. J’y ai retrouvé mes petites marques fétiches du temps où je vivais à Montréal. J’ai fait quelques repérages mais je n’ai rien acheté, je remplirais mon deuxième sac à New York !

Nous avons fait une halte obligatoire chez Barnes & Nobles, au rayon cookbook. Je trouve que les livres d’éditeurs français sont vraiment plus jolis, plus facilement manipulables sans être chauvine 😉 Mais quelques titres m’ont fait de l’œil, sur les cookies surtout.

Après un peu de repos dans l’après-midi (je sens encore le décalage horaire), je suis allée me promener à Boston avec une des membres de la famille, vraiment adorable. Nous sommes allées boire un verre dans un bar surélevé sur le port, d’où on pouvait admirer la vue sur Boston. On a beaucoup ri avec un serveur qui parlait très trop vite aussi bien pour elle que pour moi ! Un verre plus tard, je parlais beaucoup mieux anglais. 😉

On est ensuite allées manger dans un restaurant de seafood. Encore une fois, fou rire avec le serveur qui tentait de m’expliquer ce qu’est a shrimp et a scallop dans le menu. Je manque de vocabulaire en anglais pour certaines choses comme… la cuisine ! C’était très bon et l’accueil vraiment sympa dans ce restaurant (bien qu’un peu bruyant). J’ai passé un excellent moment avec cette jeune femme avec qui j’ai pu beaucoup discuté et que je rencontrais pour… la première fois.

Quelques sorcières à Salem

Pour cette dernière journée, je suis allée à Salem visiter le récent Peabody Essex Museum. La première étape a été une exposition sur la peinture américaine avec des paysages de Thomas Cole, assez intéressante même si je n’ai pas tout aimé. Ensuite, j’ai visite the Chinese House, une authentique maison chinoise de la famille Huang. Après plus de 2 siècles en Chine, elle a été entièrement démontée puis remontée à Salem. C’est impressionnant car tout semble figé dans le temps. Puis j’ai visite l’ensemble du musée, avec des parties consacrées à l’Asie, d’autres à l’Inde, à l’Océanie, etc. Le musée possède beaucoup de très jolies pièces importées par le biais du port de Salem (avant que Boston ne devienne le grand port de la région), avec de très jolies porcelaines coréennes par exemple.

Avant de repartir, j’ai été me promener quelques minutes dans la rue piétonne où l’on trouve de nombreux magasins autour des sorcières, particulièrement à l’approche d’Halloween. Il y avait donc beaucoup de décorations autour de cette fête avec des citrouilles, de la paille, des chapeaux de sorcière à vendre tous les 3 pas. Bref, c’est assez amusant à voir mais on ne s’y éternise pas.

Publicités à Salem Chapeaux de socières

Witch's hide

Et demain, je reprends l’avion, cette fois-ci, direction New York !

Laisser un commentaire