New York #2 : MOMA

Une salle du MOMA

LMuseum Of Modern Art était un des musées que je souhaite absolument voir pendant mon voyage à New York. Donc forcément, c’est une étape que j’ai planifiée pour mes premiers jours sur place. Et je n’ai pas été déçue !

J’ai commencé par l’exposition de Kooning au dernier étage  du musée, avec de très jolis dessins dont certains provenaient du Centre Pompidou à Paris. Je n’y connais pas  grand chose mais j’ai plutôt préféré les tableaux les plus colorés.

Jardin du MOMA de New York

Ensuite, direction l’étage du dessous pour voir les peintres européens et les impressionnistes. On y trouve une salle consacrée à Monet et ses célèbres nymphéas. J’y ai vu également des sculptures de Matisse, des peintures de Seurat (Honfleur notamment), Bonnard, Braque, Miro et Malevich entre autre. J’ai bien aimé cette partie du musée où les salles sont spacieuses, bien éclairées, bref agréables.

Nympheas de Claude Monet au MOMA

Ensuite, j’ai parcouru assez rapidement un autre étage avec les œuvres de Pollock notamment. Je ne me suis pas éternisée, je n’accroche pas suffisamment pour.

Par contre, j’ai fait une longue étape dans la partie du musée consacrée aux photographies. L’exposition commence par des photos noir et blanc assez anciennes et intéressantes jusqu’à des photos de notre époque. Pour un, ce sont de bonne partie, ce sont des photos de famille ou d’inconnus. J’ai particulièrement apprécié cette partie, parce que j’adore la photographie d’une part. Et parce qu’ici on trouvait vraiment des tranches de vies, des témoignages visuels et des traces du passé.

Enfin, j’ai terminé ma visite du MOMA par le petit jardin du musée. Ça a été mon gros coup de cœur du lieu. Au milieu de la végétation, à côté de fontaines et de petits bassins, je me suis installée à l’une des chaises à disposition.

Repos dans le jardin du MOMA Jardin du MOMA

Lévitation au jardin du MOMA

Jardin du MOMA de New York

J’ai observé les sculptures autour de moi et j’ai étudié les visiteurs. Certains viennent ici pour se reposer quelques minutes, d’autres pour méditer avec un café. Je suis restée là longtemps. Jusqu’à ce qu’un gardien vienne annoncer l’heure de la fermeture en fait. Simplement parce que je me sentais bien dans ce petit oasis au milieu des buildings. Bref, si vous passez par New York, je vous le conseille.


Laisser un commentaire