Les nuages sur la plage du Havre

Plage du Havre

En mai, j’ai traversé la France. Le premier week end du mois, j’étais en Normandie, le dernier en Provence. Et lors de mon passage en Normandie, comme à chaque fois, je voulais voir la mer…

Alors j’ai pris la voiture. J’ai navigué à travers la campagne, au milieu des champs de colza en fleurs. Je me suis arrêtée en chemin, au grès des envies, pour quelques photos. Un champ fraîchement labouré ici. Un mur écroulé là. Une belle vache normande à droite. Une douce statue au milieu de la verdure à gauche. Je suis aussi passée près de l’ancienne maison de mes grands-parents, où j’ai galopé en culotte courte au milieu des pommiers. Mais irrémédiablement, ma direction était la mer…

Et finalement, je suis arrivée au Havre, si bien rénovée ces dernières années. Ville beaucoup plus lumineuse et accueillante. Je suis allée jusqu’à l’immense plage et j’ai déambulé. J’ai regardé les grands porte-containers au loin. J’ai respiré les embruns à plein poumon. Je me suis tordue les chevilles dans les galets, pour aller au plus près de l’eau. Là, tout au bord, pour sentir l’eau salée sur mes joues. La mer était agitée. Le ciel s’est couvert peu à peu et les nuages ont pris différentes nuances de gris. J’ai juste eu le temps de shooter le décor et de courir jusqu’à la voiture avant de me prendre une sacrée averse sur le nez !


Laisser un commentaire