Cake aux fanes de navets, aux pignons et au fromage frais

Cake aux fanes de navet, aux pignons et au fromage frais

Ces dernières semaines, on alterne vraiment entre un grand soleil et des averses (voire des journées interminables de pluie). Mais ces beaux rayons de soleil me donnent vraiment des envies de salades, de tomates, de petits légumes nouveaux. De bottes de radis, de petites carottes croquantes ou encore de petits navets. Et l’autre jour, au marché, j’ai justement trouvé une jolie botte de navets, feuilles comprises.

Comme j’avais un peu de scrupules à jeter les fanes, je me suis plongée dans le web pour trouver des idées de recettes utilisant les fanes. J’ai pioché à droite et à gauche et j’ai vu plusieurs recettes de cakes à base de fanes de carottes. Avec une petite salade verte, un cake aux fanes de navets serait parfait !


Préparation : 15 minutes
Cuisson : 50 minutes
Repos : Aucun

Pour 6 personnes :

  • 180 g de farine
  • 40 g de flocons d’avoine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 oeufs
  • 150 de Philadelphia
  • 80 ml d’huile de colza ou d’huile neutre
  • 90 g de gruyère râpé
  • 20 g de pignons de pain
  • les fanes d’une botte de navets

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les fanes des navets en veillant à ôter la tige des feuilles. Égouttez-les et coupez-les grossièrement.

Dans un saladier, versez la farine, les flocons d’avoine et la levure chimique. Remuez à l’aide d’une cuillère en bois. Incorporez les oeufs, puis le Philadelphia grossièrement écrasé à la fourchette. Ajoutez ensuite l’huile, le gruyère râpé, les pignons de pain et les fanes de navets. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Versez dans un moule à cake préalablement beurré et fariné (ou dans un moule en silicone).

Enfournez pendant 50 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau. Si elle ressort sèche, le cake est cuit.

Vous pouvez conserver ce cake quelques jours emballé dans du papier aluminium, il ne sèchera pas.

Et vous, vous utilisez les fanes de légumes dans vos recettes ?

Laisser un commentaire