Ma Underwood, ma vieille machine à écrire

Machine à écrire Underwood n°6

J‘ai toujours aimé les vieux objet, mais je crois que cela se voit ici. Cette vieille machine à écrire, je l’ai dégotée vraiment par hasard…

Quelques années après avoir quitté la Normandie pour le Vaucluse, nous étions de retour le temps d’un week-end, pour le mariage d’une cousine. Le dimanche, nous reprenions la direction de la jolie grange pour un grand brunch et en chemin, nous nous sommes arrêtés dans un petit village où se tenait un immense vide-grenier. Immense car il prenait tout le stade de football, plus les rues avoisinantes.

Au milieu des allées, j’ai repéré cette belle machine à écrire. Tout comme les vieux téléphones, c’est le genre d’objet que je trouve magique, qui a une vraie histoire. La machine était très crasseuse, avec une énorme couche de poussière. Je l’ai regardé sous toutes les coutures, je l’ai soupesée (et il faut dire qu’elle pèse très lourd !). J’ai fini par demandé le prix, comme ça, par curiosité.

Le vendeur m’avait observée en train d’étudier la Underwood et m’a répondu, un grand sourire aux lèvres : « Je vous la donne si elle vous intéresse. Je veux m’en débarrasser mais comme personne ne la veut… ».

Touches Underwood n°6

J’étais vraiment surprise. Et gênée. Il vendait cette machine, je ne pouvais pas l’accepter comme cela. Après moultes discussions, nous avons convenu d’un prix : 1 euro symbolique. Je suis repartie lestée de celle qui est devenue MA Underwood,  avec un grand sourire. Le vendeur, quant à lui, était heureux de terminer sa journée en s’étant enfin débarrasser de la machine.

Détails de l'Underwood n°6

Quelques mois après, j’ai voulu m’atteler un peu à son nettoyage. J’ai trouvé son numéro de série et cela m’a permis d’en savoir un peu plus sur ses origines. Pour cela Internet est génial, on peut trouver vraiment tout un tas d’information sur cette machine. Par exemple, ma Underwood est une version n°6, datant de 1932. Ce modèle a été produit entre 1931 et 1937.

Underwood Product

En l’étudiant vraiment, j’ai aussi pu constater quelques défauts de fonctionnement : le rouleau ne se bloque plus à la fin de la ligne, il manque une tige lettrée, la touche Espace est cassée en deux et malgré plusieurs tentatives de réparation, je ne trouve pas de solution correcte et durable.

Underwood n°6

Mais elle reste ma machine à écrire. Celle que je n’utilise pas, mais qui est devenue un très bel objet de décoration, qui trouvera probablement sa place le jour où j’aurais un vrai bureau-atelier. Celle aussi qui m’a valu des regards admiratifs des amis du charpentier venus nous aider à emménager.
Bref... C'est ma Underwood.

4 thoughts on “Ma Underwood, ma vieille machine à écrire

  1. C’est une blague ? Personne n’en voulait de cette machine à écrire ! Mais elle est sublime, sa vieillesse la rend sublime…
    1 euro… va falloir que j’aille faire les vides greniers bien plus souvent.

    1. Oui, personne n’en voulait !
      Il faut fouiner, discuter avec les gens. Et on arrive à dégoter des trouvailles pour 3 fois rien. Les recycleries à côté des déchetteries sont un bon plan aussi.

    1. Bonjour Guillaume,
      Lorsque je recherchais des infos sur ma Underwood, j’étais tombée sur ce site : http://typewriterdatabase.com/. Il m’avait permis d’identifier la machine par son numéro de série, mais les spécificités techniques ne sont pas toujours précisées, selon les modèles.
      J’espère que cela pourra t’aider dans tes recherches.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire